LÈVE-TOI ET PREND TON GRABAT

« Lève-toi et prend ton grabat » (Jn 5,8)

C’est cette parole de Jésus à cet infirme qu’il a guéri à la piscine de Bethesda qui doit animer chacun d’entre nous. Nous avons lu ce passage d’évangile le mardi de la 4° semaine de Carême.

 Si nous n’approfondissons pas ce passage, cette parole « lève-toi » peut nous surprendre. Avant même d’avoir guéri cet infirme, Jésus lui a dit tout de suite de se lever, de prendre son grabat et de marcher. Malgré sa faiblesse, cet homme a obtenu la guérison car il était prêt à recevoir la grâce de quitter son état, de prendre ses responsabilités et d’accomplir sa mission. C’est simplement parce qu’il était prêt que Jésus lui a donné la santé.

Quitter nos faiblesses et cheminer ensemble avec le Christ ressuscité, voilà la grâce à laquelle chacun de nous a été appelé pendant le temps du Carême. Notre conversion a fait naître en nous la joie de Pâques. Ceux qui sont capables d’écouter avec foi et confiance la parole du Christ, sont vainqueurs avec Lui. Ceux qui veulent quitter leurs faiblesses et ressusciter avec le Christ, ne doivent pas rester sans rien faire. La grâce de Dieu est avec nous à condition que nous dépassions nos faiblesses pour réussir dans notre vie et notre travail.

Nous avons eu le chapitre provincial à la fin de l’année 2016. Nous avons pu constater que la grâce de Dieu était à l’œuvre dans tout ce qui a bien marché dans le travail et la vie de la congrégation à Madagascar. Cependant, nous avons constaté aussi des manques et des faiblesses. 

C’est bien la preuve que nous avons encore besoin de la force du Ressuscité. Chacun de nous sommes responsables et nous n’avons pas à nous excuser et à attendre que tout tombe du ciel. C’est à chacun et chaque communauté de s’interroger pour voir ce qui n’a pas été accompli dans la mission. Personne ne doit rester à rien faire ni se complaire dans ses faiblesses mais au contraire écouter et prendre au sérieux cette parole de l’évangile : « lève-toi, prends ton brancard et marche ». Chacun doit se montrer responsable et se laisser travailler par la force de Dieu pour que vienne son règne en nous et autour de nous.

                  Bonne fête de Pâques à chacun, pleine de grâces par la résurrection du Christ ! 

P. Etienne RATALATA

Catégorie: