Bienvenue sur Assomption Madagascar

L’IDEE S’ENRICHIT QUAND ON S’Y MET A PLUSIEURS

Le chapitre provincial des Assomptionnistes à Madagascar a eu lieu durant le temps de Noël, du 26 au 30 décembre, dans la maison provinciale siégeant à Belemboka Tuléar. Vingt-six religieux ont donc formé pendant quatre jours une communauté de vie, de prière, et de travail. En plus des vingt-deux capitulants dont six membres de droit et seize membres élus, trois religieux ont été invités à participer au travail du secrétariat. La présence de l’assistant général chargé de Madagascar, a beaucoup aidé les capitulants dans leurs réflexions. Ce dernier chapitre provincial a vu également, pendant une demi-journée, la participation active de quatre laïcs de l’Alliance. La chaleur étouffante de la région sud-ouest de la grande île n’a pas diminué l’ardeur et la volonté des participants à apporter leur contribution. En effet, ils ont été animés par l’amour de la Congrégation et se sont nourris d’un projet commun : chercher le bien pour la province et pour la Congrégation. Ce chapitre a été consacré également à la préparation du chapitre général. Des souhaits thématiques, des points importants concernant la vie de la Congrégation, ont été formulés et proposés pour enrichir les réflexions durant ce temps fort. Les trois délégués au chapitre général y ont été élus également. Les discussions et les débats, aussi bien dans les travaux des assemblées plénières que dans les travaux de groupes, se sont déroulés dans une ambiance fraternelle et dans le respect mutuel des participants. Chaque capitulant n’a pas hésité à exprimer ce qui lui semblait bon pour la Congrégation. Les apports de chacun dans le travail de réflexion ont été bénéfiques pour la vie de la province et celle de la congrégation car « plus on est nombreux à échanger, plus on voit loin ».

La réflexion du chapitre est partie du rapport et de la relecture de la vie et de l’œuvre de la province pendant les trois dernières années. Ce travail rétrospectif a permis de dire que le nombre des religieux assomptionnistes à Madagascar a augmenté depuis la naissance de la province en 2013. Beaucoup de religieux sont actuellement dans le secteur de la formation qui compte actuellement cinquante-sept jeunes en formation (religieux, novices et postulants) et dix-sept formateurs. La province fixe, comme une des ses priorités, la formation religieuse, humaine et intellectuelle des religieux car cela permet, d’une part à ceux-ci de garder et de vivre les charismes et la spiritualité de l’Assomption, et d’autre part d’être des hommes de leur temps. La Congrégation espère en effet avoir des religieux qui soient des passionnés du Royaume de Dieu et qui cherchent à le faire grandir en eux et autour d’eux. Pour y parvenir, les religieux en formation et les formateurs doivent continuer à réfléchir, à approfondir les charismes et la spiritualité de l’Assomption. Ainsi cherchent-ils les moyens permettant, dans le temps où ils sont et dans la société où ils vivent, d’annoncer la Bonne nouvelle de Jésus Christ. Ce travail de réflexion ne concerne pas seulement les religieux dans le secteur de la formation mais cela devrait être une des premières préoccupations des religieux qui sont en activité pastorale en paroisse et dans les districts. Dix-huit sur les trente-trois prêtres assomptionnistes sont dans ce secteur. Toutes nos activités : paroisse, formation, éducation, œuvres sociales, pastorales auprès des nécessiteux, nous devons les accomplir avec l’esprit de l’Assomption afin que nous puissions le communiquer et le transmettre aux autres. Nous devons également réfléchir au projet d’annoncer la bonne nouvelle par le moyen des journaux et des mass médias. Nous espérons que les fruits de nos réflexions durant ce chapitre, centré sur la vie de la province et sur la préparation du chapitre général, nous aideront à incarner Jésus dans nos vies et dans nos activités et nous donneront un nouvel élan pour cette année 2017.

P. Etienne RATALATA

Catégorie: 

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.